Ma nouvelle coéquipière !

Je vous laisse admirer ma nouvelle coéquipière ! Une belle machine à coudre Singer de 1935 avec sa table de rangement. Un gros coup de cœur pour cette belle bête qui était vendue au prix dérisoire de 5 euros sur un vide grenier ! Bah du coup … J’ai craqué !!

Après un petit coup d’huile de coude, de dégrippant et d’huile, la voilà comme neuve.
Elle trône désormais à coté de ma première machine à coudre Singer à pédale de 1900, une belle mamie elle aussi.

Le plus de cette nouvelle coéquipière:
– un manuel d’utilisation qui explique comment utiliser les pieds pour les différents ouvrages ainsi que les petites subtilités des machines à pédale.
– Pleins de pieds différents pour faire des tonnes de choses (pied ourleur, pied pour fermeture éclair, pied fronceur et repriseur, et j’en passe et des meilleurs !).
– Et surtout, le must du must, elle à la MARCHE ARRIÈRE ! Fini le tournicotage du travail dans tout les sens pour repasser sur ses points. Là, il y a juste besoin de lever le levier et c’est bon … super non ?

Et toujours aucun électronique ni moteur qui s’épuise trop vite ou qui tombe en panne, celles ci sont faciles à entretenir et elles durent.

Bref que de beaux projets pour cette jeune mamie !